Ergothérapie

Le métier

L'ergothérapeute exerce un métier de rééducation dont le but est de rendre la personne en situation de handicap la plus autonome possible dans ses activités de vie quotidienne. Ainsi, l'ergo peut intervenir :

  • en SSR (Soins de Suite et Réadaptation),
  • en LDV (Lieux De Vie type ehpad),
  • en psychiatrie
  • aussi bien chez les jeunes enfants que chez la personne âgée.

L'ergothérapie consiste déjà en la rééducation (= faire avec)

L'ergothérapeute ne manipule pas. La rééducation se fera par le biais de simulation de vie quotidienne, d'activités manuelles (surtout en psychiatrie), de bilans, de balnéothérapie par exemple.

Mais l'ergothérapie consiste aussi en de la réadaptation (= faire autrement)

Par là, on entend le réaménagement de domicile ou la préconisation d'aides techniques.

 

Les études

Généralités

Les études d'ergothérapie se déroulent sur 3 ans à l'ADERE (institut de formation privé et donc payant (à savoir, 5000€ l'année), situé dans le 20e).

Les cours

Nous avons des cours magistraux en "salle de classe" où la promo est entièrement présente (normalement!) soit 58 étudiants. Ces cours là peuvent être de l'anatomie, de la rhumatologie, de la traumatologie, de la biomécanique, de la neurophysiologie, de la sociologie, de la psychologie, de la démarche psychiatrique, de la démarche médicale, etc. (j'ai cité des matières du S1 de première année car je n'ai fait que ça pour l'instant ahah)

Les cours sont assurés par des intervenants (médecins, kinés, ergos) qui sont sur le terrain et sont donc très intéressants !

Les travaux dirigés (TD)

Les TDs se font par groupes de 20 (tiers de promo, par ordre alphabétique). Ils consistent surtout en de la pratique comme de l'analyse de dossier, de la manutention, de l'anglais (par sixième de promo, donc une petite dizaine), des mises en situation, etc.

On peut également être amenés à faire des "sorties" : en 1 semestre, on est allés :

  • à Garches pour tester des fauteuils roulants manuels et électriques ainsi que des aides techniques pour les nouvelles technologies
  • aux Invalides pour conduire des voitures adaptées aux situations de handicap (en simulation de paraplégie)
  • à Chatillon pour visiter le centre de rééducation, etc.

Au S2 de la première année, il y a des cours de menuiserie. Tout ce qui est construit est donné à une association pour enfants mal/non voyants.
Les enfants seront filmés en train de se servir des créations et, en deuxième année, les étudiants veront les vidéos des réactions des enfants et de leur usage des objets réalisés.

Les partiels

Les partiels sont généralement simples. 3 épreuves en novembre et une grosse série du 22 au 24 janvier (10 épreuves de 1h sur 3 jours).

Les vacances

Une semaine à chaque vacance scolaire (à part à Noël où on a les deux). En été, on a les mois de juillet et août.

Les stages

Un stage de 4 semaines en 1ère année en février (rémunéré 23€ la semaine, montant perçu 11 mois après), deux stages de 8 semaines chacun en 2e année en septembre/octobre et mai/juin (rémunéré 30€ la semaine, montant perçu 11 mois après) puis encore deux stages de 8 semaines chacun en 3e année en novembre/décembre et mars/avril (rémunéré 40€ la semaine, montant perçu 11 mois après).
Trois domaines de stage sont obligatoires au cours des 5 stages qui sont : LDV, SSR et psychiatrie (donc il arrivera de faire au moins deux fois un stage en SSR par exemple).

 


Merci à Mélissa Desrosiers pour cette présentation très complète !

Écrit en 2018.